Castillon

L’oppidum du Château à Castillon est un éperon barré de 35 ha, qui s’appuie sur une boucle de la Drôme et deux petits affluents. Il est coupé du plateau par un rempart rectiligne de plus de 500m de long, encore conservé sur 3,5 de haut avec une emprise au sol de 18 m. Il est doublé par un fossé de 7m de large.

Une fouille de J. Gourvest en 1960-61 a permis de déterminer son architecture. Le sondage a été implanté sur l’une des ailes de la porte. Le rempart se compose d’un parement en schiste ponctué de poteaux espacés de 2m environ. La présence de plusieurs grands clous laisse entrevoir une liaison d’un poutrage plus complexe. La coupe publiée indique la présence d’une seconde phase, non détaillée dans l’article.


SITUATION ADMINISTRATIVE

Nom usuel : Castillon

Commune : Castillon

Lieu-dit : Château

Nom antique : -

Département : départ. Calvados (14)

Région : Basse-Normandie

Pays : France

Civitas : -

TOPOGRAPHIE ET REMPARTS

Superficie : 35 ha

Topographie :  Éperon barré

Nb de phases du rempart : 2

Nb de portes connues : -

Nb de portes fouillées : 1

Architecture de rempart : 

1 - Rempart à poteaux frontaux 

2 - ? 

OCCUPATION INTERNE DE L'OPPIDUM

-


ENVIRONNEMENT DE L'OPPIDUM

-


CHRONOLOGIE DU SITE

Chronologie relative :  -

Occupation du site : -


Chronologie absolue : -


BIBLIOGRAPHIE

Gourvest J., L’oppidum de Castillon (Calvados) : 1e campagne de fouille (1960), Annales de Normandie, t. 11, 1961, 99-103.


GESTION ET MISE EN VALEUR

-


PHOTOTHEQUE

-

Stephan Fichtl